16 octobre 2021

Comment Rivian a battu tout le monde sur le marché avec le premier pick-up électrique

Par beasys


À peine un mois s’est écoulé depuis que le PDG de Rivian a publié pour la première fois des photos de la camionnette électrique R1T entièrement certifiée et en production de la société descendant la chaîne de montage de Normal, dans l’Illinois. Le R1T est là, il est réel, et il a la bénédiction de la NHTSA, de l’EPA et du CARB pour le prouver – mais le fait que le R1T ait atteint la production plus ou moins comme promis n’est pas ce que je suis ici de parler aujourd’hui.

Au lieu de cela, je veux parler de la façon dont une startup audacieuse et courageuse a réussi à battre non seulement Ford, et pas seulement GM, mais chaque constructeur automobile établi sur le marché pour livrer la première camionnette électrique moderne… et la réponse pourrait ne pas être celle à laquelle vous vous attendiez.

RIVIAN ET LE PREMIER PICK-UP ÉLECTRIQUE DE PRODUCTION AU MONDE *

Ils disent qu’il faut 10 ans pour devenir un succès du jour au lendemain, et si vous êtes déjà familier avec ce petit bromure, cela ne vous surprendra probablement pas d’apprendre que Rivian a été fondée en 2009 et que le R1T n’était pas son premier véhicule non plus. Cet honneur revient à l’Avera R1 (un portemanteau de « américain » et « verde », pour « vert »).

À l’époque, le siège social de la société était situé dans le comté de Brevard, en Floride (car toutes les grandes supercars viennent de Floride), et la R1 elle-même devait être un hybride 2 + 2 à moteur central promettant de fournir 60 MPG dans une silhouette Volvo C30. conçu par Peter Stevens, qui a également écrit la Jaguar XJR-15, l’hypercar McLaren F1 et les belles versions de la Lotus Esprit (1988-2004).

Malgré la présence de Stevens et du fondateur RJ Scaringe, un Ph.D. en génie mécanique du MIT, cependant, le projet dégageait une sorte d’ambiance « vaporware ».

“Il semble de nos jours qu’un nouveau véhicule à kilométrage ultra-élevé soit annoncé presque tous les mois, et ce mois-ci ne sera pas différent”, a écrit Rapports sur les voitures vertes. « La dernière en date provient de la Floride Avera Motors, qui a annoncé des plans pour un nouveau véhicule à haute efficacité … la voiture est en fait lancée avant que nous ne portions un jugement, mais nous ne vous recommandons pas de retenir votre souffle.

Avera a montré une image teaser de la R1, mais pas de voiture. Ensuite, les choses se sont plus ou moins calmes jusqu’en septembre 2016, lorsqu’une entreprise se faisant appeler «Rivian» a envoyé une note à plusieurs publications. Il disait: “Avera n’est plus une entreprise en activité et le point de vue d’Avera, qui est devenu Rivian Automotive, n’est plus aligné avec notre stratégie commerciale actuelle et nos offres de produits actuelles et futures”.

En 2016, les choses étaient différentes. Avera/Rivian avait reçu 1,77 million de dollars de financement du Michigan Strategic Fund (MSF) et 29,5 millions de dollars de subventions et de prêts administrés par la Michigan Economic Development Corporation (MEDC) pour déménager si seulement elle déplaçait ses opérations au Michigan et créait un 174 travaux. (C’est près de 180 000 $ par emploi promis, soit dit en passant, pour ceux d’entre vous qui ne pouvaient pas faire le calcul assez rapidement pour être déjà en colère.)

« L’engagement de Rivian envers le Michigan reflète le grand avantage d’être implanté dans la capitale de la recherche et du développement automobile », a déclaré Steve Arwood, PDG de MEDC (vers 2015). « Le Michigan est à la pointe de l’innovation dans la conception et la fabrication automobile, et Rivian prend sa place en tant qu’entreprise leader imaginant la prochaine « expérience automobile », qui se traduit par la garantie que l’industrie automobile de l’État reste compétitive dans le futur. »

Moins de deux ans plus tard, le Rivian nouvellement né a présenté ses deuxièmes premiers véhicules, les “véhicules d’aventure” R1T et R1S.

Bien qu’on l’appelle « véhicule d’aventure », il est difficile de penser à un risque moins aventureux que d’essayer de vendre des camionnettes et des VUS aux Américains ordinaires. Pourtant, ceux-ci étaient électriques, et les gens cherchaient le prochain Tesla $TSLA. Voyant que Rivian visait fermement le cœur du marché américain, de grosses sommes d’argent ont commencé à arriver sous la forme d’investissements massifs de Ford et d’Amazon, qui ont investi respectivement 500 et 700 millions de dollars.

Bien sûr, Ford a peut-être parlé d’une Lincoln électrique basée à Rivian et Amazon peut ou peut ne pas être sérieux au sujet de la production de cette grande camionnette de livraison électrique qu’ils ont montrée – mais le cynique en moi voit cela comme un jeu d’argent direct par les deux. Étant donné que les discussions en cours sur The Street font que Rivian devienne publique avec une évaluation positivement ridicule de 80 milliards de dollars (avec un «b») plus tard cette année, je suppose qu’ils se sentent plutôt bien avec ces investissements en ce moment.

Pour référence, Ford – qui vend des voitures avec succès depuis plus de 100 ans – est actuellement évalué à environ 53 milliards de dollars. GM, une entreprise qui aurait vraiment pu construire le premier pick-up électrique grand public il y a vingt ans, est évaluée à environ 72 milliards de dollars.

Maintenant, je sais – tu n’es pas venu ici pour une leçon d’histoire. Néanmoins, vous avez besoin d’un peu de contexte pour comprendre comment et pourquoi Rivian a battu Ford et GM sur le marché avec un pick-up électrique, et comprendre que l’investissement de Ford dans Rivian a toujours été axé sur le jeu boursier est essentiel pour comprendre pourquoi et comment il a réussi à battre le Ford F. -150 Lightning et ChEVy SilvErado (je déteste tellement ça) sur le marché.

En termes simples : Rivian est incité à précipiter ses véhicules en production, tandis que Ford et GM sont incités à ralentir les choses.

POURQUOI LES TROIS GRANDS SONT LES TROIS LENTS

Je ne suis pas ici pour débattre si oui ou non une entreprise qui n’a encore rien vendu vaut « vraiment » plus que Ford ou GM. Une chose vaut ce que quelqu’un d’autre est prêt à payer pour cela, je suppose, et cela semble être une mesure aussi bonne que n’importe quelle autre pour les marques électriques de démarrage – mais héritage les marques de voitures fonctionnent selon des métriques quelque peu différentes.

Lorsque ces entreprises établies construisent 120 000 voitures et qu’environ 1 de ces voitures sur 10 000 prennent feu, c’est une très grosse affaire qui coûte des milliards de dollars en rappels et en rachats. Pendant ce temps, une marque comme Tesla prétendra que ses voitures conduisent elles-mêmes pendant que les pare-chocs tombent et que le stock continue de grimper.

Maintenant, je n’ai pas encore conduit de Rivian. Je n’ai aucune raison de croire qu’ils sont autre chose que des véhicules solidement construits, soigneusement conçus avec une qualité de construction méticuleuse. Cela dit, Tesla a prouvé qu’avoir une bonne voiture peut être une réflexion après coup si vous êtes une startup de VE. Quelques pare-chocs peuvent tomber ici ou là et les portes n’ont pas besoin de se fermer complètement et bon sang, qu’est-ce qu’un toit en verre ou deux qui s’envolent entre amis, non? Pendant ce temps, GM a prouvé que la marge d’erreur acceptable pour une marque de voiture traditionnelle est littéralement de 0,0001.

Pour le dire autrement, Ford a besoin que le F-150 Lightning soit parfait – ou presque – quand il s’agit de commercialiser. Si c’est moins que le très meilleur produit le Blue Oval Boys pouvez mettre sur le marché, ce sera un œil au beurre noir et un embarras non seulement pour Ford, mais pour l’UAW, le président Joe Biden, le fantôme de Bill Ford et tous ceux qui sont déjà apparus dans une publicité “Built Ford Tough”.

Si GM se trompe sur le prochain ChEVrolet SilvErado, ce sera encore pire pour eux (oui, c’est vraiment comme ça qu’ils l’appellent, d’après ce que je peux dire).

Lorsque vous avez des gens intelligents, qui sont incités à faire du battage publicitaire plutôt que des bénéfices, et qui peuvent se permettre de mal faire les choses ici ou là – eh bien, disons simplement que sans COVID, ils auraient peut-être eu un R1T dans les mains d’un client il y a des mois.

À PROPOS DE CET ASTÉRISQUE

S’il est vrai que le Rivian R1T a battu Ford et Chevy sur le marché, il ne serait pas techniquement correct (le meilleur type de correct) d’appeler le R1T le premier pick-up électrique de production. Cet honneur revient à la Chevrolet S10 EV 1997, qui a battu la Ranger EV sur le marché d’une année modèle.

Basé sur un S10 à cabine simple et à lit court, le S10 EV a placé un ensemble de batteries au plomb entre les longerons du châssis du camion et, à l’exception d’un pare-chocs avant aérodynamique plutôt cool, il était visuellement impossible de le distinguer du S10 à moteur ICE. . Sous le capot, une version de 114 chevaux du moteur électrique de l’EV1 entraînait les roues avant (oui, avant). La portée était limitée à environ 60 milles – cependant, aucun mot sur le nombre d’entre eux ont pris feu.

Vous pouvez en savoir plus sur la Chevy S10 EV, ci-dessous, et me faire savoir ce que vous pensez des chances de Rivian d’obtenir leurs 80 milliards de dollars dans la section commentaires.

[Image: Rivian/Avera]

Devenez un initié du TTAC. Recevez les dernières nouvelles, les fonctionnalités, les prises TTAC et tout ce qui fait d’abord la vérité sur les voitures en vous abonnant à notre bulletin.