26 juillet 2021

Profilage de l’acheteur du système audio

Par beasys


Acheteur système audio
Crédit : iStock

Un système audio domestique est, par définition, un peu un luxe. Il existe de nombreuses applications pratiques pour le son dans les environnements commerciaux et résidentiels, notamment la confidentialité, le bien-être et la notification, mais la plupart des propriétaires considèrent l’audio strictement en termes de divertissement. C’est un désir, pas un besoin — en tant que tel, l’appétit des clients pour investir dans l’audio a tendance à être corrélé à deux choses : la passion et la connaissance. Afin de guider les clients vers la bonne solution audio, les revendeurs doivent les aider à se situer honnêtement et avec précision sur l’échelle de la passion, et les armer des connaissances nécessaires pour obtenir les résultats qu’ils souhaitent vraiment.

Certaines personnes aiment la musique et d’autres l’apprécient tout simplement. Cette même distinction s’étend à d’autres formes de luxe. Il y a ceux qui aiment la nourriture et se régalent d’un cornet de crème glacée, et il y a ceux qui aiment la nourriture et économisent toute l’année pour un menu dégustation à plusieurs plats préparé par un chef étoilé Michelin. Les gens qui aimer les films en joueront un sur le téléviseur du salon pendant qu’ils se détendent avec leur famille ; les gens qui amour les films ne les regarderont que dans un espace savamment réglé pour les visuels et l’audio cinématographiques. Toutes ces expériences de luxe soutiennent désormais un marché en plein essor de biens et de services promettant de permettre aux consommateurs de recréer des expériences de qualité professionnelle à la maison.

Ceux qui aiment la musique — plutôt que amour il — prix commodité et facilité d’accès. Cela ne les dérange pas d’écouter de la musique sur des écouteurs Bluetooth malgré la bande passante limitée, car les fils sont ennuyeux. Ils sont heureux d’écouter des MP3 ou d’autres formats de compression avec perte, car la petite taille du fichier se traduit par un accès instantané à une bibliothèque illimitée de chansons stockées sur leurs téléphones ou diffusées sur des réseaux de données mobiles. La musique, pour eux, est un complément à d’autres expériences : conduire une voiture, danser, préparer le dîner ou discuter avec des amis.

Il existe une gamme impressionnante de systèmes de sonorisation grand public disponibles pour ce profil de client. Pour ceux qui souhaitent principalement améliorer leur expérience de film ou de jeu, par exemple, le système CineHome PRO d’Enclave permet à un utilisateur d’obtenir un son surround certifié THX sans avoir besoin de faire passer un câble entre les haut-parleurs. Chaque haut-parleur doit se connecter à l’alimentation, mais ils se connectent les uns aux autres sans fil : facile. Si pouvoir écouter de la musique n’importe où dans la maison est une priorité absolue, les marques grand public comme Sonos, Google et Amazon proposent des haut-parleurs avec un petit facteur de forme qui peuvent être mis en réseau pour permettre à votre musique de vous suivre d’un espace à l’autre. La configuration est minimale et le contrôle est piloté par l’application : facile. En termes de facteur de forme, de mise en réseau et d’interface utilisateur, le secteur audio grand public a réalisé de grandes choses.

Pour ceux qui l’aiment, la musique elle-même est l’expérience. Ils ne veulent pas effectuer plusieurs tâches tout en écoutant ; ils préfèrent savourer chaque nuance de l’expérience musicale. Ce client est susceptible d’investir dans un service de streaming à large bande passante ou de posséder une platine vinyle de haute qualité. Cependant, payer pour le niveau haute fidélité d’un service de streaming musical ne se traduit pas automatiquement par une excellente expérience d’écoute. Cela nécessite des transducteurs de haute qualité et une conception de système réfléchie, ce qui soulève la question : dans quelle mesure est-ce assez bon ?

C’est là que l’expérience entre en jeu. De nombreux systèmes de bricolage promettent une expérience sonore proche du direct et semblent avoir les spécifications pour le sauvegarder, mais l’appréciation de la musique est fondamentalement émotionnelle. Concevoir un système audio de qualité de référence nécessite non seulement une ingénierie et un design de qualité, mais aussi une oreille attentive aux qualités subjectives. Le problème est que de nombreux mélomanes ne savent littéralement pas ce qu’ils ratent. Ils n’ont jamais vécu ce que pouvez être. Ils peuvent être insatisfaits, cherchant toujours à se mettre à niveau, mais sans aucune base de comparaison, ils ne sauront jamais définir les qualités qu’ils recherchent.

L’expérience est le point de rencontre entre connaissance et passion. Pour la clientèle légitimement qualifiée de mélomane, les revendeurs doivent organiser des démonstrations de ce qui est possible avec le son installé. Créez des environnements adaptés à différents types d’expériences d’écoute. Configurez également des systèmes de bricolage à des fins de comparaison : laissez les clients découvrir ce qui leur manque. Certaines personnes ne ressentiront pas grand-chose, ou même ne détecteront pas de différence. Certaines personnes auront une expérience quasi religieuse. Les deux profils de clients seront reconnaissants envers le concessionnaire qui les a aidés à prendre une décision vraiment éclairée.

Cette expérience est aussi importante pour les concessionnaires que pour leurs clients. Alors que je travaillais chez ADI en tant que responsable du développement commercial AV, j’ai passé un appel conjoint avec notre responsable de compte régional à Phoenix Unequaled Home Entertainment à Memphis. Une fois notre appel terminé, j’ai remarqué un système Steinway Lyngdorf dans l’une de leurs salles de démonstration. J’ai eu l’occasion d’écouter et de vendre de nombreux systèmes de référence au cours de ma carrière, mais mon collègue n’avait jamais fait l’expérience d’un véritable son de référence. J’ai demandé une démonstration, et après avoir écouté quelques minutes, j’ai demandé ce qu’il en pensait. Sa réponse a été : « C’était émouvant. Boum, il l’a eu.

Pour les clients qui décident de faire le saut dans le son installé, il est essentiel de les connecter non seulement aux composants appropriés, mais également à l’expertise requise. Les connaissances et la sensibilité nécessaires pour mettre en œuvre un système installé de haute qualité sont l’élément le plus précieux de l’achat. Les revendeurs doivent démontrer qu’ils possèdent l’expertise nécessaire pour découvrir non seulement les qualités d’expérience d’écoute qui comptent le plus pour le client, mais également les cas d’utilisation supplémentaires qui devraient éclairer la conception.

Tout comme une démo, le processus de découverte est une opportunité pour l’éducation. Une fois qu’un client sait qu’il a besoin d’un système haut de gamme pour satisfaire sa passion, une multitude de nouvelles possibilités s’ouvrent à lui. Par exemple, un client est-il extrêmement sensible au bruit de fond des espaces adjacents ? Les solutions audio installées sont conçues de manière unique pour résoudre des problèmes tels que ceux-ci. Exemple concret : les haut-parleurs que ma société, Vanco, fabrique incluent la technologie brevetée Beale Street Sonic Vortex, qui présente un design unique avec des boîtiers intégrés spacieux qui non seulement garantissent que le son est complètement contenu dans l’environnement d’écoute, mais maintient également cloison sèche intacte. Est-ce que plusieurs membres de la famille travaillent ou apprennent à la maison ? Un système à l’échelle de la maison peut être utilisé pour le masquage du son, offrant ainsi intimité et silence tout au long de la journée de travail. Sur le plan esthétique, existe-t-il un design d’intérieur minimaliste dans la maison qui ne supporte pas la vue d’enceintes installées, même discrètes ? Les haut-parleurs d’Amina Sound utilisent la technologie Vibrational Panel à la place des cônes de haut-parleur pour une finition vraiment invisible.

Il ne suffit pas que les concessionnaires connaissent leurs clients ; ils doivent aider leurs clients à mieux se connaître. Une fois qu’un client a évalué ce qu’il aimer et ce qu’ils amour, les concessionnaires avertis peuvent, à travers des démonstrations et des questions réfléchies, leur donner les connaissances nécessaires pour vraiment satisfaire cette passion. C’est la vente relationnelle. Cela demande de la patience et de l’expertise. La récompense, cependant, est la gratitude, la confiance et l’investissement du client.